Qui suis-je ?

Gabrielle Kay-Joon, moins d’une moitié de siècle au fond du sablier et une licence de philosophie dans un coin de poche. Voilà pour la réponse traditionnelle. Cela dit, j’ai davantage cheminé sur les routes que sur les bancs de fac. J’y ai appris que les hommes sont partout différents et partout semblables, que le rire est une langue universelle, et qu’il est bon de chuter pour apprivoiser sa peur.

Depuis l’année 2008, je crée des tableaux photographiques que vous pouvez découvrir dans les galeries de ce site. Je vous invite à suivre ce lien si vous souhaitez en apprendre davantage sur les coulisses de ce travail artistique. J’ai participé à plusieurs expositions collectives au fil des ans, à Sèvres (Portes Ouvertes de la ville, Marchés de l’Art, Expositions d’artistes organisées par la Sévrienne des Arts), à Paris, et à New-York (Affordable Art Fair). J’ai présenté mes tableaux dans des expositions personnelles (La Maison pour Tous, à Ville d’Avray ; la Galerie Thanakra, à Paris). Et j’ai conçu avec l’aide de mon amie comédienne, Marine Martin Ehlinger, deux expositions burlesques ( « A la poursuite du Dieu-Plume » et « La Légende du Cosmos-Aquatique ») à Paris, en 2012 et en 2017, mettant en scène une quarantaine de tableaux photographiques, agrémentés de décors et de textes poétiques, ainsi que d’explorations sonores. Après une parenthèse de trois années dans le sud-ouest de la France, je m’installe en septembre 2022 en région parisienne afin d’y développer mes activités artistiques, en particulier la création et le partage de mes Tableaux Photographiques.

J’admire les œuvres de Gustav Klimt, Egon Schiele, Camille Claudel, Niki de Saint Phalle, Gaudi et Frida Khalo. Je suis inspirée par le travail d’artistes contemporains tels que Daniel Merriam, Anouck Faure, Benjamin Lacombe, Thyonesca ou encore Yoann Lossel. Pétrie par les littératures de l’Imaginaire qui fondent ma recherche artistique, je suis tout autant friandes de contes et légendes (Femmes qui courent avec les Loups, Clarissa Pinkola Estés) que de la poésie de Victor Hugo et d’Andrée Chedid, ou encore du tout récent recueil de Diglee, « Je serai le feu », qui fait la part belle aux poétesses. Je me passionne pour les livres de fantasy qui enchantent et questionnent notre vision du monde (Tolkien, Philip Pullman, Patrick Rothfuss, J.K. Rowling, Jo Walton, Robin Hobb, Guy Gavriel Kay). Certains films à l’esthétique extraordinaire m’ont durablement marqués (The Fountain de Darren Aronofsky ; Lady Vengeance de Park Chan-Wook). La qualité du merveilleux dans les œuvres du réalisateur Hayao Miyasaki (Le Château Ambulant, le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoke), la patte cinématographique si personnelle de Claude Lelouch et l’humanité bouleversante des films de Pedro Almodovar ont participé à modeler mon imaginaire. Je suis également influencée par le monde de l’Opéra dans lequel j’ai trempé quelques orteils par le passé, par mes voyages en Asie du Sud-Ouest, par des traditions spirituelles telles que l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Soufisme, certains courants animistes, et ma pratique des Danses Universelles de la Paix.

Je m’intéresse aux mécanismes de la créativité, aux Oracles et supports symboliques d’introspection. J’écris des histoires dans les littératures de l’Imaginaire sous le pseudonyme de Siècle Vaëlban. Voici mon blog d’écriture : The Heart Shaped Glasses Theory. Je propose enfin des tirages du Pacte Créateur (un Oracle pour désemberlificoter sa créativité), des Danses de la Paix Universelle et des Ateliers d’Ecriture Imaginaire en région parisienne.

Les expositions et événements artistiques auxquels je participe sont répertoriés dans mon Agenda. Si vous souhaitez acquérir l’un de mes tableaux, vous trouverez plus d’informations sur cette page. Pour organiser une exposition, ou pour toute autre question concernant mes tableaux photographiques, vous pouvez me joindre à l’adresse email suivante : elishakayjoon@gmail.com